Masque et Thérapie. De l’argile au personnage, aller à la rencontre de soi, régler des conflits internes.
  

Le masque, une rencontre improbable

masque daemon

Mains trempées de terre, pour quel visage…
Cette ébauche couverte de matières éphémères…
Cette forme que l’on sépare et  que l’on pare…
Ce masque que l’on regarde, apeuré, ravi…
Ce visage que l’on porte, étonné de cet autre soi-même…
Ce visage qui me cache et me découvre…
Cet autre que l’on approche….
Cet autre qui me ressemble….
Ce visage que nous échangeons…
 
Quelles que soient les époques et les lieux l’homme a entretenu et entretient un rapport privilégié avec les masques. Les masques ouvrent très grand les voies de l’imaginaire et nous offrent tous les possibles.
C’est auprès d’Henri Saigre et Joelle Cornelisse que j’ai été initiée et formée à la masquothérapie.
C’est à partir d’une pratique clinique, notamment au Centre Hospitalier Spécialisé de Maison Blanche que Henri saigre a établit les perspectives théoriques de la masquothérapie.
 
Cet atelier se déroule en petits groupes.
Modelage d’une matrice en argile, superposition de couches de tissus et papier, séparation, peinture, jeu.
 
J’interviens les jeudi matin à l’hopital de jour de St Victor sur Loire.

Me contacter

Partage d’expériences : 

Alioth L'étoile des joursCéline BARBARIN
Conférence avec Edith MaillecourtCéline BARBARIN & Edith MAILLECOURT
Paul...Céline BARBARIN

Ces fichiers PDF sont en libre téléchargement. cliquez sur leur titre et le téléchargement débutera.